Emile Verhaeren

litteratour website

Emile Verhaeren

Émile Verhaeren

L'Escaut

Tu es doux ou rugueux, paisible ou arrogant, Escaut des Nords - vagues pâles et verts rivages - Route du vent et du soleil, cirque sauvage Où se cabre l'étalon noir des ouragans,

Pubblicato da HCaron

Emile Verhaeren

Émile Verhaeren

Le passeur d'eau

Le passeur d'eau les mains aux rames, A contre flot, depuis longtemps, Ramait, un roseau vert entre les dents.

Pubblicato da HCaron

Emile Verhaeren

Émile Verhaeren

Les Heures d'après-midi

L'aube, l'ombre, le soir, l'espace et les étoiles ; Ce que la nuit recèle ou montre entre ses voiles, Se mêle à la ferveur de notre être exalté. Ceux qui vivent d'amour vivent d'éternité.

Pubblicato da HCaron

Emile Verhaeren

Émile Verhaeren

Mon village

Une place minime et quelques rues, Avec un Christ au carrefour ; Et l'Escaut gris et puis la tour Qui se mire, parmi les eaux bourrues ;

Pubblicato da HCaron

Emile Verhaeren

Émile Verhaeren

Le moulin

Le moulin tourne au fond du soir, très lentement, Sur un ciel de tristesse et de mélancolie ; Il tourne et tourne, et sa voile, couleur de lie, Est triste et faible et lourde et lasse, infiniment.

Pubblicato da HCaron

Table of Contents